prêt conventionnel

Été 2012: Nouvelles règles de financement et re-financement

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Julien Chaumont, courtier hypothécaire à Montréal.

Julien nous parle des nouvelles conditions de financement et de refinancement qui ont été mises en place début Juillet 2012.

Sans entrer dans les détails, il faut surtout retenir deux modifications importantes:

– Depuis quelques années, il était possible d’amortir un prêt hypothécaire sur une période de 30 ans (l’amortissement étant la période nécessaire pour rembourser la totalité de l’emprunt). Maintenant, pour tout prêt hypothécaire assuré garanti par le gouvernement, cette période d’amortissement est réduite à 25 ans. Rappelons que le prêt assuré permet d’acheter une propriété avec une mise de fonds moins importante que le 20 % exigé par les institutions financières (possibilité d’une mise de fonds de 5 % pour un prêt assuré). En échange, cependant, une prime d’assurance doit être payée par l’emprunteur. C’est donc uniquement ce type de prêt hypothécaire qui est touché par cette baisse d’amortissement.

La deuxième mesure annoncée est en matière de refinancement. Tout refinancement d’un prêt déjà existant est dorénavant limité à 80 % de la valeur marchande de l’immeuble (au lieu de 85 % sous l’ancien régime). Le refinancement est souvent utile pour les personnes qui désirent consolider leurs dettes (le taux d’intérêt hypothécaire est nettement inférieur aux taux exigibles pour une carte de crédit ou une marge de crédit) ou rénover leur demeure. Les calculs devront être faits en prenant en considération cette nouvelle réalité.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Bonne journée.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963.

Publicités

Nouvelles mesures visant à resserrer les conditions de financement à compter du 18 Mars 2011

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Julien Chaumont, courtier hypothécaire à Montréal.

Comme vous avez du le constater dans la presse, les conditions de financements vont changer à partir du 18 Mars 2011. Julien nous parle des deux principaux changements:

PLAFOND DE 30 ANS DE LA PERIODE MAXIMALE D’AMORTISSEMENT

La période d’amortissement correspond à la période nécessaire au remboursement intégral d’une hypothèque. En général, cette période est beaucoup plus longue que la durée du prêt hypothécaire conclu. Au Canada, les prêts hypothécaires sont habituellement d’une durée de cinq ans ou moins; un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable s’applique pendant la durée du prêt, et le prêt peut être renouvelé à son échéance.

L’annonce prévoit que la période maximale d’amortissement passera de 35 ans à 30 ans. Cette période d’amortissement plus courte se traduira, dans le cas d’un prêt hypothécaire donné, par une augmentation modérée des paiements mensuels et par une diminution importante du montant total d’intérêt payé par l’emprunteur au cours de la période d’amortissement.

Cette mesure a pour but d’encourager les Canadiens à utiliser la propriété résidentielle comme mécanisme d’épargne.

POINTS IMPORTANTS:

– Pour tout dossier de financement finalisé avant le 18 Mars, la période d’amortissement maximale sera toujours de 35 ans même si la date de signature chez le Notaire est après cette date.

– Cette nouvelle règle ne concerne que les prêts assurés (plus de 80% de financement) – Si vous êtes sur un prêt conventionnel (plus de 20% d’apport personnel), vous pouvez toujours amortir votre prêt sur 35 ans.

PLAFOND DU REFINANCEMENT REDUIT A 85 % DU RATIO PRET-VALEUR

Les emprunteurs peuvent refinancer leur hypothèque et hausser le montant de l’emprunt garanti par leur habitation. En vertu des mesures annoncées, le plafond du montant du refinancement passera de 90 % à 85 % de la valeur de l’habitation. Comme ce genre de refinancement réduit la valeur nette du logement détenu par l’emprunteur, le rajustement du ratio prêt-valeur maximal favorisera le maintien, par les Canadiens, de la valeur nette de leur habitation et l’utilisation de celle-ci comme mécanisme d’épargne.

CONSEIL:

– La tendance est à une hausse des taux d’intérêts sur le court et moyen terme. Je vous conseille donc de vous faire pré-qualifier auprès de votre établissement financier afin de fixer un taux intéressant avant cette hausse prévue. Cela vous permettra aussi de magasiner sereinement et être en position de force si vous n’êtes pas les seuls à faire une offre sur une propriété (Le vendeur aura toujours tendance a privilégier une offre faite par des acheteurs qui sont prequalifiés).

N’ hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

Bonne journée.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963

Quiz Immo : Testez vos connaissances sur le financement de votre projet immobilier.

Publié le Mis à jour le

Bonjour, 

J’espère que vous allez bien. Je vous propose aujourd’hui de valider vos connaissances en ce qui concerne le financement de votre projet immobilier.

Évaluez vos connaissances en répondant aux questions et vérifier vos réponses en regardant cette vidéo où Julien Chaumont, courtier hypothécaire à Montréal, nous donne les bonnes réponses.

1. Quelle est la mise de fond minimale pour ces différents types de propriété (Propriétaire occupant):

– Condo : 5% ou 10%

– Maison unifamiliale : 5% ou 10%

– Duplex : 5% ou 10%

– Triplex : 5% ou 10%

– Quadruplex : 5% ou 10%

2. Quelle est la mise de fond minimale nécessaire pour que votre dossier soit conventionnel?

10%, 20% ou 30%

3. Quelle est la mise de fond minimale pour un 5 plex propriétaire occupant en conventionnel?

10%, 20% ou 30%

4. Quel est l’amortissement maximum pour un prêt hypothécaire assuré SCHL ?

15 ans, 25 ans ou 35 ans

5. Quel est l’amortissement maximum pour un prêt hypothécaire conventionnel?

– Caisses Populaires: 15 ans, 25 ans ou 35 ans

– Banques: 15 ans, 25 ans ou 35 ans

6. Quelle est la mise de fond minimale pour une copropriété indivise?

10%, 20% ou 30%

7. Quels produits hypothécaires permettent de ne pas payer de pénalités advenant un bris de contrat ? (2 produits).

8. Par rapport à quel critère la SCHL évalue la valeur d’un multi logement (5 logements et +)?

Rendement ou valeur marchande

9. Par rapport à quel critère la SCHL évalue la valeur d’une propriété de 4 logements et – ?

Rendement ou valeur marchande

10. La SCHL accepte une deuxième propriété enregistrée en tant que propriétaire occupant. Quel est le maximum d’unités que peut avoir cette propriété?

1, 2 ou 3 unités.

11. Quel est le montant que vous pouvez retirer de votre REER grâce au programme RAP ?

25 000$, 30 000$ ou 35 000$

12. En combien de temps devez-vous rembourser votre RAP ?

5 ans, 10 ans ou 15 ans

13. Quel est le critère pour que vous soyez considéré comme propriétaire occupant?

14. Quel est le refinancement maximum que vous pouvez aller chercher  sur un condo ou un duplex en tant que :

– Propriétaire occupant : 60%, 80% ou 90%

– Investisseur: 60%, 80% ou 90%

15. Pour combien de temps votre institution financière peut-elle vous garantir un taux dans le cadre d’une pré-approbation bancaire?

3 mois, 6 mois ou 12 mois

 N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

Bonne journée et à bientôt.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963.

Quel type de prêt hypothécaire choisir?

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Ryadh Talamali, conseiller financier, qui nous parle des différentes options pour financer son achat immobilier.

Il existe deux types de prêts hypothécaires:

Prêt conventionnel: Mise de départ (apport personnel) de plus de 20%.

Prêt assuré: Mise de départ (apport personnel) de moins de 20%. Une assurance sur l’hypothèque est obligatoire et payante. Attention, c’est une assurance qui couvre la banque et non pas l’emprunteur. Il s’agit donc d’un transfert de risque pris par l’assureur compensé par les primes demandées aux clients.

Il existe deux principaux types de taux:

 – Taux fixe (toujours fermé) – Amortissable sur 25 ans maximum pour un prêt conventionnel – Amortissable sur 35 ans maximum pour un prêt assuré – Terme du contrat le plus commun: 5 ans – Pénalités à payer en cas de remboursement anticipé.

 – Taux variables: même durée d’amortissement que pour le taux fixe – Terme généralement  de 2 à 5 ans – Ils peuvent être fermés (moins cher, mais pénalité à payer lorsque remboursement anticipé) ou ouverts (plus cher mais aucune pénalité à payer en cas de remboursement anticipé).

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

A très bientôt.

Benoit Maunie, Montréal, +1 514 816 7963