L’inspection de votre maison

C’est quoi un toit en TPO?

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Louis-Martin Paquet, spécialiste des toitures en TPO. 

Louis-Martin nous en dit un peu plus sur ce type de toiture, son installation et ses principaux avantages.

Les membranes TPO sont des systèmes mono-couche construits en thermoplastiques polyoléfines. Elles sont conçues pour combiner la durabilité du thermoplastique avec les performances reconnues des joints soudés à l’air chaud (thermosoudure). Les membranes réfléchissent les rayons du soleil et n’absorbent donc pas la chaleur. La température des toitures demeurent plus fraîche en été, ce qui contribue à économiser sur les frais de climatisation.

Très haute résistance:

– au soleil
– au gel
– aux pluies diluviennes
– aux vents
– aux produits chimiques industriels

Avantages :

– Excellente résistance des joints et à la perforation due au déchirement
– Facile à réparer et à entretenir.
– Système de toiture très léger +/- 1 lb/pi.ca.
– Ne contient pas de polychlorure.
– Résistant au huile, acide lactique, etc.
– La membrane baisse la température de la toiture (économie sur les frais de
climatisation).

Voila c’est tout pour aujourd’hui, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Benoit Maunie, Courtier Immobilier, Montréal , 514 816 7963.

Publicités

C’est quoi un vice caché?

Publié le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Steve Samson, Notaire à Montréal.

Steve nous parle de la notion de vice caché et des recours que peut envisager l’acheteur.

Selon la loi, un vice est un défaut assez important pour empêcher le bien de servir à l’usage pour lequel on l’a acheté. C’est aussi un défaut qui diminue tellement la valeur du bien que l’acheteur, s’il l’avait connu, n’aurait pas acheté le bien ou n’aurait pas payé autant.

Un vice est « caché » lorsqu’ il n’est pas apparent et qu’un examen prudent ne permet pas de le découvrir.

Quelques exemples de problèmes qui ont déjà été considérés comme des vices cachés:

une dalle de béton fissurée, un entre toit pourri, des fondations qui s’effritent, une piscine qui laisse s’échapper de grandes quantités d’eau, des moisissures dans les murs, un filage électrique rendu dangereux à la suite d’un incendie.

Même si le vendeur ignorait la présence du vice, il peut en être responsable.

À plus forte raison, le vendeur est aussi responsable des vices qu’il connaissait mais qu’il n’a pas déclarés à l’acheteur.

En cas de vice caché, le vendeur pourrait devoir faire réparer le bien (ou autrement régler le problème) ou offrir une réduction du prix de vente. S’il connaissait le vice ou s’il est présumé le connaître, il pourrait en plus devoir payer une compensation à l’acheteur pour les dommages qu’ il a subis.

Rappelons que, sauf s’il a menti ou embelli a vérité, le vendeur n’est pas responsable des vices dont il a parlé à l’acheteur ou de ceux qui sont apparents. Les vices apparents sont ceux que l’acheteur aurait pu voir ou connaître s’il avait fait un examen sérieux, attentif et prudent du bien.

N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez des questions.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963

Une vente sans garantie légale c’est quoi?

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Steve Samson, notaire à Montréal.

Steve nous parle aujourd’hui d’une vente sans garantie légale et aux risques et périls de l’acheteur.

Qu’est-ce que la « garantie légale »?

La personne qui vend un immeuble est tenue de garantir qu’il est exempt de tous vices de titres et de tous vices cachés, sauf ceux dénoncés avant la vente. C’est ce qu’on appelle, de façon générale, la « garantie légale » qui comporte deux volets : la garantie du droit de propriété et la garantie de qualité. Ces garanties existent par le seul effet de la loi, c’est-à-dire sans qu’il ne soit nécessaire de les prévoir au contrat.

L’exclusion de la garantie légale de qualité.

La garantie légale peut être augmentée, diminuée ou même exclue selon la volonté des parties à la transaction. Sauf pour de rares exceptions, il n’est jamais recommandé d’exclure la garantie du droit de propriété (garantie de titres). Il est plus fréquent, cependant, de voir une exclusion de la garantie de qualité, notamment en matière de vente d’un immeuble par une succession ou à la suite d’une reprise de possession. L’exclusion de la garantie de qualité peut porter sur l’ensemble de l’immeuble ou uniquement sur certaines composantes, tels la piscine ou les électroménagers inclus dans la vente. S’il y a exclusion de la garantie de qualité sur l’ensemble de l’immeuble, la clause suivante devra être inscrite à la promesse d’achat : « La présente vente est faite sans garantie légale de qualité, aux risques et périls de l’acheteur. »

Dans tous les cas, on comprend bien sur qu’une inspection poussée de la bâtisse sera vivement recommandée.

N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez des questions.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963.

Serje Clément, Inspecteur en batiment.

Publié le Mis à jour le

Bonjour

Serje Clément, inspecteur en bâtiment, nous parle de son métier ainsi que du rôle et objectif de l’inspection.

Serje viendra nous retrouver plusieurs fois dans l’année pour nous faire découvrir les enjeux d’une inspection et nous l’accompagnerons aussi sur le terrain…

Des questions?Des remarques? N’hésitez pas à me contacter.

Benoit Maunie – Cell:514 816 7963

Un toit de Montréal en bien mauvais état..

Publié le Mis à jour le

Bonjour, 

Nous accompagnons aujourd’hui Serje Clément, inspecteur en bâtiment, sur un toit de Montréal en bien mauvais état. La qualité sonore de cette petite vidéo n’est pas très bonne au début du reportage mais s’améliore par la suite. Nous retrouverons plus tard cette semaine Serje que nous accompagnerons cette fois sur un toit en parfait état.

Il exise plusieurs types de toiture utilisés sur l’ile de Montréal: 

Toiture de bardeaux d’asphalte

Le bardeau d’asphalte est un choix abordable et de première qualité. Sur le marché depuis près d’un siècle, ce matériau a fait ses preuves pour sa durabilité et son étanchéité.

Caractéristiques: Coût abordable – Convient à la majorité des habitations résidentielles – Exige peu d’entretien -Garantie offerte variant de 20 à 25 ans.

 Toiture multicouche (asphalte et gravier)

La toiture multicouche en asphalte et gravier est appropriée pour les toits plats. Elle est composée d’une membrane de plusieurs épaisseurs de feutres saturés d’un asphalte liquide entre chaque couche. Le gravier ajouté sert à bloquer le rayonnement solaire qui détériore l’asphalte et aide donc à l’isolation de la bâtisse.

Caractéristiques: Coût abordable – Exige un entretien saisonnier – Durée de vie de 20 à 25 ans.

 Toiture à membrane de bitume élastomère

La toiture à membrane de bitume élastomère remplace progressivement depuis quelques années la membrane multicouche sur les toits plats. Développée pour réduire le niveau d’entretien et uniformiser la qualité de l’étanchéité, elle est composée d’une couche de base et d’une couche de finition avec des granules colorés en surface pour protéger le bitume du rayonnement solaire.

Caractéristiques: Exige un entretien annuel – Durée de vie de 25 à 30 ans.

 Toiture à membrane EPDM

La toiture à membrane EPDM (terpolymère d’éthylène propylène diène) est utilisée sur les grandes surfaces de toits plats (et de plus en plus sur des toits résidentiels de moyenne surface). C’est un matériau composé de caoutchouc synthétique assemblé en une membrane qui résiste aux rayons U.V., à la pourriture, à l’ozone et aux pluies acides. Il démontre une excellente solidité et une grande élasticité lors de basses températures.

Caractéristiques:Durée de vie de plus de 30 ans – Matériau de recouvrement écologique – Entretien minime.

Dans notre petit reportage, nous voyons donc une vieille toiture multicouche (asphalte + gravier) qui arrive vraiment en fin de vie. Les fissures, cloques, gonflements et apparition de mousses sont des signes qui nous révèlent que l’étanchéité du toit n’est plus bonne et que le toit n’est pas assez ventilé.

N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions. 

A très bientôt, 

Benoit Maunie, Montréal (+1 514 816 7963).

Cette fois un toit pratiquement neuf et en parfait état

Publié le Mis à jour le

Bonjour, 

Nous accompagnons aujourd’hui Serje Clément, inspecteur en bâtiment, sur un toit de Montréal qui est cette fois tout neuf  et constitué d’une membrane EPDM.

 L’EPDM (terpolymère d’éthylène propylène diène) est une membrane de caoutchouc synthétique. Pourvue d’une durabilité exceptionnelle grâce à sa résistance aux rayons UV et à sa très grande élasticité (de 300% à 500% de -40°C à +100°C), la membrane EPDM est aujourd’hui le premier choix des architectes, des experts en toiture et des entrepreneurs au Canada pour les batiments neufs et la réfection de toiture.

La membrane EPDM possède une longévité attendue minimale de 35 ans, étant résistante à la pourriture, l’ozone et les pluies acides.

Idéale pour faire l’étanchéité d’une toiture végétale ou d’un bassin d’eau, cette membrane est surtout posée sur les toitures sans protection exposées aux intempéries. Idéalement collée sur toute la surface du toit et des parapets, l’EPDM peut aussi être fixée mécaniquement ou lestée avec une toiture végétale, des dalles de béton ou des pierres rondes.

L’EPDM est un matériau de recouvrement de toiture des plus écologiques, de par sa longévité et de par son très faible impact sur l’environnement, aussi bien lors de sa fabrication que lors de son utilisation et jusqu’à son recyclage.

Les membranes EPDM blanches sont qualifiées d’éco-énergétiques, puisqu’elles contribuent à contrer les effets d’îlot de chaleur urbaine en reflétant les rayons du soleil qui réchauffent la toiture, diminuant potentiellement la consommation d’énergie liée au refroidissement du bâtiment. Les économies en climatisation dans notre climat (Québec) seront surtout marquées sur des bâtiments peu isolés et peu ventilés et aux endroits densément peuplés où la température des toits affecte la température au sol. 

N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions. 

A très bientôt, 

Benoit Maunie, Montréal (+1 514 816 7963).