Nouvelles mesures visant à resserrer les conditions de financement à compter du 18 Mars 2011

Publié le Mis à jour le

Bonjour,

Nous retrouvons aujourd’hui Julien Chaumont, courtier hypothécaire à Montréal.

Comme vous avez du le constater dans la presse, les conditions de financements vont changer à partir du 18 Mars 2011. Julien nous parle des deux principaux changements:

PLAFOND DE 30 ANS DE LA PERIODE MAXIMALE D’AMORTISSEMENT

La période d’amortissement correspond à la période nécessaire au remboursement intégral d’une hypothèque. En général, cette période est beaucoup plus longue que la durée du prêt hypothécaire conclu. Au Canada, les prêts hypothécaires sont habituellement d’une durée de cinq ans ou moins; un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable s’applique pendant la durée du prêt, et le prêt peut être renouvelé à son échéance.

L’annonce prévoit que la période maximale d’amortissement passera de 35 ans à 30 ans. Cette période d’amortissement plus courte se traduira, dans le cas d’un prêt hypothécaire donné, par une augmentation modérée des paiements mensuels et par une diminution importante du montant total d’intérêt payé par l’emprunteur au cours de la période d’amortissement.

Cette mesure a pour but d’encourager les Canadiens à utiliser la propriété résidentielle comme mécanisme d’épargne.

POINTS IMPORTANTS:

– Pour tout dossier de financement finalisé avant le 18 Mars, la période d’amortissement maximale sera toujours de 35 ans même si la date de signature chez le Notaire est après cette date.

– Cette nouvelle règle ne concerne que les prêts assurés (plus de 80% de financement) – Si vous êtes sur un prêt conventionnel (plus de 20% d’apport personnel), vous pouvez toujours amortir votre prêt sur 35 ans.

PLAFOND DU REFINANCEMENT REDUIT A 85 % DU RATIO PRET-VALEUR

Les emprunteurs peuvent refinancer leur hypothèque et hausser le montant de l’emprunt garanti par leur habitation. En vertu des mesures annoncées, le plafond du montant du refinancement passera de 90 % à 85 % de la valeur de l’habitation. Comme ce genre de refinancement réduit la valeur nette du logement détenu par l’emprunteur, le rajustement du ratio prêt-valeur maximal favorisera le maintien, par les Canadiens, de la valeur nette de leur habitation et l’utilisation de celle-ci comme mécanisme d’épargne.

CONSEIL:

– La tendance est à une hausse des taux d’intérêts sur le court et moyen terme. Je vous conseille donc de vous faire pré-qualifier auprès de votre établissement financier afin de fixer un taux intéressant avant cette hausse prévue. Cela vous permettra aussi de magasiner sereinement et être en position de force si vous n’êtes pas les seuls à faire une offre sur une propriété (Le vendeur aura toujours tendance a privilégier une offre faite par des acheteurs qui sont prequalifiés).

N’ hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions.

Bonne journée.

Benoit Maunie, Montréal, 514 816 7963

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s