Un toit de Montréal en bien mauvais état..

Publié le Mis à jour le

Bonjour, 

Nous accompagnons aujourd’hui Serje Clément, inspecteur en bâtiment, sur un toit de Montréal en bien mauvais état. La qualité sonore de cette petite vidéo n’est pas très bonne au début du reportage mais s’améliore par la suite. Nous retrouverons plus tard cette semaine Serje que nous accompagnerons cette fois sur un toit en parfait état.

Il exise plusieurs types de toiture utilisés sur l’ile de Montréal: 

Toiture de bardeaux d’asphalte

Le bardeau d’asphalte est un choix abordable et de première qualité. Sur le marché depuis près d’un siècle, ce matériau a fait ses preuves pour sa durabilité et son étanchéité.

Caractéristiques: Coût abordable – Convient à la majorité des habitations résidentielles – Exige peu d’entretien -Garantie offerte variant de 20 à 25 ans.

 Toiture multicouche (asphalte et gravier)

La toiture multicouche en asphalte et gravier est appropriée pour les toits plats. Elle est composée d’une membrane de plusieurs épaisseurs de feutres saturés d’un asphalte liquide entre chaque couche. Le gravier ajouté sert à bloquer le rayonnement solaire qui détériore l’asphalte et aide donc à l’isolation de la bâtisse.

Caractéristiques: Coût abordable – Exige un entretien saisonnier – Durée de vie de 20 à 25 ans.

 Toiture à membrane de bitume élastomère

La toiture à membrane de bitume élastomère remplace progressivement depuis quelques années la membrane multicouche sur les toits plats. Développée pour réduire le niveau d’entretien et uniformiser la qualité de l’étanchéité, elle est composée d’une couche de base et d’une couche de finition avec des granules colorés en surface pour protéger le bitume du rayonnement solaire.

Caractéristiques: Exige un entretien annuel – Durée de vie de 25 à 30 ans.

 Toiture à membrane EPDM

La toiture à membrane EPDM (terpolymère d’éthylène propylène diène) est utilisée sur les grandes surfaces de toits plats (et de plus en plus sur des toits résidentiels de moyenne surface). C’est un matériau composé de caoutchouc synthétique assemblé en une membrane qui résiste aux rayons U.V., à la pourriture, à l’ozone et aux pluies acides. Il démontre une excellente solidité et une grande élasticité lors de basses températures.

Caractéristiques:Durée de vie de plus de 30 ans – Matériau de recouvrement écologique – Entretien minime.

Dans notre petit reportage, nous voyons donc une vieille toiture multicouche (asphalte + gravier) qui arrive vraiment en fin de vie. Les fissures, cloques, gonflements et apparition de mousses sont des signes qui nous révèlent que l’étanchéité du toit n’est plus bonne et que le toit n’est pas assez ventilé.

N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions. 

A très bientôt, 

Benoit Maunie, Montréal (+1 514 816 7963).

Une réflexion au sujet de « Un toit de Montréal en bien mauvais état.. »

    Nathalie Bonaventure a dit:
    21 juillet 2010 à 18 h 52 min

    Bonjour Serje!

    Vous êtes un excellent inspecteur et je n’hésiterais pas à vous recommander aux plus exigeants acheteurs. Continuez votre excellent travail,

    Nathalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s